[Poser Bagage 5] Créer sa bucket list voyage

Mis à jour : juil. 5

⚡️Comment voyager depuis chez soi ?


À l’heure du confinement et de l’arrêt de tous nos voyages, je vous propose une série d’épisodes de podcast hors-série. Ces numéros inédits compileront notamment mes meilleures ressources pour vous évader virtuellement, l’esprit serein de chez vous. 


Mais également, des actions à mettre en œuvre pour faire face au moment que nous vivons et tout de même rêver de nos futurs périples.




Après vous avoir livré toutes mes solutions pour courir le monde de chez vous, je vous soumets un exercice un peu différent pour l’opus de cette semaine. À savoir, celui de la bucket list voyage.


Comment et pourquoi prendre le temps de concevoir cette liste de nos envies d’exploration ?

😍Ma bucket list, je la chéris, c’est une sorte de doudou virtuel de mes aventures. J’aime la ressortir de temps en temps, la relire. Ça me rappelle ce que j’ai accompli et ce que j’ai soif de faire.

C’est une petite part de rêve associée à la préparation de mes voyages.


Alors, au vu du contexte actuel [pour mémoire, ce contenu a été publié et conçu en avril 2020, en plein confinement.] et vu que nous ne savons pas quand est-ce que nous pourrons repartir en déplacement, notamment loin ; je me suis dit que ça pouvait être une bonne idée de vous proposer de créer une bucket list bien à vous.


Histoire de profiter de ce temps d’attente pour se laisser un moment de rêve et laisser libre court à nos envies. Et que vous aussi, vous ayez votre doudou virtuel de voyage.


Pour vous accompagner dans la création de votre bucket list, je vous ai préparé un Workbook que vous pouvez télécharger juste ici 👇



N’hésitez pas si vous avez des suggestions ou des besoins d’épisode pour ces hors-séries de confinement, comme je dis à chaque fois. L’idée, c’est effectivement de partager un maximum pour être le plus utile possible.





1- POURQUOI FAIRE UNE BUCKET LIST ?


Avant toute chose, on va se demander pourquoi faire une bucket list. Et pourquoi en créer une axée sur nos désirs de voyage plus particulièrement?


1/ Une bucket list, c’est quoi ?


Cette liste d’envie, quèsaco ? C’est une liste [captain obvious, bonjour] des choses que l’on voudrait voir, faire, réaliser au cours de son existence.


On pourrait aussi l’appeler "une wishlist de vie". Et cette liste peut concerner des domaines divers : l’accomplissement personnel, professionnel, une activité, une passion.

Ce sont de petits buts que l’on se fixe.


Pour le côté linguistique, le terme de "bucket list" vient de l’expression en argot anglais "kick the bucket", qui signifie casser sa pipe.


Ainsi, ce sont les choses qu’on voudrait accomplir au cours de sa vie.

Nous, on va parler de bucket list, mais plus spécifiquement de bucket list "voyage".


2/ Une bucket list voyage, quelles particularités ?


Le confinement, à mes yeux, a représenté un moment adéquat pour réfléchir à nos désirs en termes d’aventure. Mais pas que.


Faire ce travail de lister ses envies de voyage peut, je pense, vous aider à vous projeter et notamment à analyser les voyages effectués jusqu’ici comme ceux que vous souhaitez réaliser dans le futur.


Grâce à cet exercice de listage d’envie, vous allez pouvoir :

🔎Identifier vos envies de voyage les plus sérieuses et les plus importantes

Réactiver un petit peu la machine à rêves dans votre tête.

📐Fixer des priorités pour ses futurs voyages



Je pense qu’il est important de garder active l’évasion virtuelle ressentie lorsqu’on projette des voyages.


Le but, ça va être d’inclure les choses que vous aimeriez voir ou faire.

À mon sens, c’est un réel instrument de bien-être et surtout, c’est un outil pour soi.


⚠️Attention⚠️

Il ne s’agit pas de désigner des voyages que l’on projette comme pouvant plaire à autrui. Ce n’est pas l’esprit de la bucket list.


Il faut réellement prendre soin de lister les désirs d’aventures pour soi. Et pas les envies qu’on a parce qu’on va se dire :

"Ah, je vais choisir tel ou tel endroit… Comme ça, je pourrais poster des photos sur Instagram.


Cela ne représente absolument pas l’âme de l’exercice que je vous propose.


N’oubliez pas qu’une bucket list et, de manière générale, un voyage doit être adopté et envisagé avant tout pour soi. On doit déterminer la destination d’un voyage pour soi, parce que l’on en a le souhait.


3/ Pourquoi faire une bucket list voyage ? (et quand ne pas le faire 🙂)


Quand j’ai commencé à faire ma bucket list, c’était principalement un vide cerveau de mes envies de voyages et d’expériences que j’avais à cœur de réaliser.


Tout bien considéré, cela m’a permis :


✅De n’oublier aucun de mes désirs quand ils me traversaient la tête.

[J’ai beaucoup de souhaits en termes de voyages. Donc si je ne note pas tout, des idées vont passer à la trappe et ça, ce serait vraiment dommage.]


✅De m’évader par procuration : en réfléchissant à cette liste, en la faisant évoluer.


✅D’éprouver la satisfaction de cocher un des éléments et ainsi le plaisir d’accomplir quelque chose.


Avoir cette énumération de convoitises version voyage, cela permet de disposer d’un document tangible pour se dire "j’ai envie de faire ça, j’ai envie d’aller là ... Et j’avais envie d’aller là il y a 10 ans... Ah ben, je l’ai fait. Ça y est, j’ai réussi. "



Et ça, c’est top comme sentiment.


Une bucket list, c’est réellement une liste qui va nous suivre tout au long de notre vie. Elle est vivante en quelque sorte. Elle évolue avec nous, avec nos expériences et il ne faut pas s’interdire de retirer les choses de notre bucket list.


Matérialiser ses soifs de voyage de la sorte, ça nous force à porter un regard un peu critique sur nos appétences et à déceler nos vraies envies.


⚠️Attention ⚠️

Ne vous lancez pas dans la création de cette liste si cela ne vous procure pas de plaisir. L’idée, c’est vraiment de faire ça pour le fun !


Pas question que vous vous mettiez la pression d’accomplir tout ce qui est marqué dans votre énumération !


Non ! Cette liste d’envies, elle n’est pas faite pour être réalisée entièrement. Certains éléments resteront de l’ordre du rêve et ce n’est pas grave.


C’est aussi important de bien garder à l’esprit que c’est un inventaire ( pour ne pas dire à la Prévert) sans fin qui évolue, qui change avec nos transformations personnelles. La bucket list que vous allez établir aujourd’hui sera très différente de celle dans dix ans.


Ce type d’énumération permet avant tout de trier ses envies, de prioriser. Et les choses qui doivent rester de l’ordre du rêve le restent. Et les choses qu’on doit accomplir, on les accomplit.


2- LES ÉTAPES POUR CRÉER SA BUCKET LUST VOYAGE

N’oubliez pas de télécharger votre workbook pour créer votre propose bucket list voyage étape par étape et le template de bucket list !




1/ Choisir un support


Première étape dans la création de votre bucket list voyage.


Je vous conseille de choisir un support et de ranger soigneusement votre liste.


C’est important pour pouvoir consulter votre énumération facilement et dans le temps. Ainsi, il faut envisager un vecteur durable. Car, ne l’oubliez pas, c’est un inventaire qui va vous accompagner dans votre vie de globe-trotter.




Désignez un support qui vous semble pérenne, évolutif et surtout, qui vous permettra de ne pas perdre votre bucket list.


De multiples possibilités s’offrent à vous :


📓Un carnet dédié

Vous ouvrez un carnet et vous notez dedans. C’est durable et vous pouvez le garder avec vous si vous le rangez convenablement.


📱Votre application préférée de prise de note sur votre téléphone (type Notes, Evernote, Google Keep ...)

C’est la solution que j’ai choisie au départ. Attention cependant à ne pas oublier de faire migrer avec vous votre liste si vous décidez de changer d’application.


📄Un document Word ou Google Doc

Idéalement stocké dans le cloud. Si vous avez un Google Drive, c’est l’occasion de l’exploiter. Vous vous faites un petit dossier "bucket list" et c’est parti !


⌨️Votre application d’organisation et de productivité préférée (type Trello, Asana ou Clickup...) C’est une possibilité si vous utilisez ces outils de façon courante. Vous pouvez tout à fait élaborer un tableau Trello dédié à votre liste.


L’idée, c’est de désigner le meilleur support pour VOUS !


2/ Brainstormer toutes vos envies de voyage


Maintenant que vous avez décidé sur quel support et où vous alliez ranger votre bucket list, il est temps de réfléchir.


✒️Vous allez noter tout ce qui vous passe par la tête en termes d’envie de voyage. Prenez bien soin de le faire de la façon la plus naturelle possible.


Pour vous aider à faire ce brainstorming, je vous propose quelques questions à vous poser :


❓Où avez envie d’aller dans le monde ?

❓Qu’aimeriez goûter comme nourriture une fois dans votre existence ?

❓Quels sont les endroits qui vous font rêver, même s’ils vous semblent inatteignables ?

❓Quelles expériences avez-vous soif de vivre au moins une fois dans votre vie ?

❓Où ?


Vous voyez, il y a plein plein plein de questions à se poser pour sortir les idées de notre esprit. Ces questions vous permettront de stimuler votre cerveau et ainsi vous noterez vraiment vos envies.



L’idéal, c’est de consigner tout ce qui vous fait rêver en termes de voyages et d’expériences de voyage. Sans aucune limite, à part celle de votre imagination.


Bien sûr, il est tout à fait jouable de compléter ce brainstorming au fil du temps.


Si vous tombez sur une photo, un endroit qui vous plaît beaucoup, n’hésitez pas à le rajouter dans votre premier jet de liste.


Je vous propose aussi de tenter de pratiquer la visualisation.


La visualisation, c’est une technique très utilisée dans différents domaines. Personnellement, je la trouve parfaitement adaptée au voyage.

Par exemple, vous pouvez essayer de vous projeter dans dix ans.


Et vous demander : " Quels périples ai-je réalisés en 10 ans ? "

Je vous ai mis un mode d’emploi plus précis dans le Workbook.


Ensuite, je vous conseille de laisser reposer ce brainstorming.

Ne faites pas le tri et l’organisation de suite.


3/ Organiser et hiérarchiser votre liste


Dans un premier temps, laissez votre liste infuser. Ça vous permettra d’en retirer deux bénéfices :

✅Garder le plaisir de faire sa bucket list. Encore une fois, ça doit rester du fun, ce n’est pas une contrainte.

✅Rendre le tri des désirs beaucoup plus naturel.


Si vous laissez reposer une nuit, par exemple, vous discernerez immédiatement quels sont les liens entre les différentes possibilités. Vous noterez également tout de suite s’il y a des entrèes que vous pouvez éliminer d’entrée de jeu.



Une fois que vous avez donné le temps à votre liste de reposer, commencez donc par écarter tout ce qui ne vous fait pas tant rêver que ça.


Cette étape n’est pas obligatoire. Peut-être qu’en vous relisant, tout ce que vous avez écrit la veille vous fera toujours envie. Mais je vous conseille d’éliminer les entrées pour lesquelles votre intuition vous dit que ce n’est pas effectivement une attirance réelle, etc.


Ensuite, vous allez établir des catégories. Je vous donne un exemple pour vous faciliter le travail :


🍃Nature

🪂Expérience

🏝️Lieux

☃️Saisons

🍜Food


Normalement, avec votre liste, vous devriez voir émerger assez facilement des catégories logiques. Vous pouvez tout à fait envisager des groupes autres que celles citées. La seule limite, c’est votre imagination.


L’étape suivante, c’est de classer tout ce que vous avez noté durant votre brainstorming.


✔️Répartissez les envies par catégories

✔️Hiérarchisez au sein des groupes.


Le but : classer ce qui vous fait le plus envie pour établir un ordre de préférence au sein de votre bucket list.


Et là, tadam !

Vous avez la trame pour vos prochains futurs voyages.




4/ Et après ?


En façonnant votre bucket list de la sorte, vous pouvez faire émerger des attirances très fortes.

Éventuellement, vous allez voir se détacher une destination.


Par exemple, si une même destination revient dans différentes catégories, et bien vous pourriez tout à fait transformer ça en un premier jet d’itinéraire.


Si vous obtenez 3 choses sur votre liste qui sont à des endroits géographiquement similaires, vous pouvez totalement envisager de les regrouper dans un périple commun.


✔️La bucket list est, je pense, un outil puissant et en tous points intéressant pour les voyageurs. Je vous encourage vivement de profiter du confinement pour créer, si ce n’est pas déjà fait, votre bucket list.


✔️N’hésitez pas non plus à la transformer régulièrement par la suite.


✔️Supprimez, rajoutez, inspirez-vous pour la compléter.


Pour vous donner un exemple, ma bucket list évolue après chaque aventure.

En 2013, lors de notre premier voyage aux États-Unis, j’ai ajouté Yellowstone à ma liste en rentrant. Et j’ai pu visiter Yellowstone en 2017.



✔️Faites votre liste et prenez du plaisir à cocher les rêves que vous réalisez.


✔️Vous pouvez aussi désigner un but et économiser avec cette intention en tête. La bucket list va vous permettre d’identifier ce qui est vraiment essentiel pour vous. Et quand on décèle ce qui est important pour nous, ça permet de mettre en place des petites actions pour atteindre un objectif.


✔️N’hésitez pas non plus à prénommer votre liste. Par exemple, "ma liste Voyage de rêve". Soyez créatifs, essayez pourquoi pas de lui donner un petit nom ou un prénom, pourquoi pas ? Ça peut être drôle.



3 - Ma bucket list : Exemple & analyse


Pour rendre tout ça plus concret, je vous propose de dresser une petite partie de ma propre liste main dans la main. Nous allons les classer et ensuite analyser ensemble ce qui en ressort.

1/ Mes envies en vrac


Dans ma liste, on trouve :


Je vous ai cité tout cela un peu en vrac, mais vous allez voir que je peux rassembler les différentes idées dans des catégories.


2/ Hiérarchisation


Si je reprends les catégories évoquées précédemment, je peux répartir mes envies, établir une hiérarchie et cocher ce que j’ai déjà accompli :





3/ Analyse


Si j’analyse ma bucket list, voici ce qui en ressort :


✔️J’ai pu faire apparaître facilement cinq groupes.


✔️Je suis plus attirée par la nature que par la vie citadine.

Il n’y a qu’une entrée dans ma catégorie ville.


✔️Je peux rassembler certaines envies pour construire un voyage.

En l’occurrence, voir les orques aux îles San Juan, visiter l’Oregon et visiter Seattle.

Tout ça se passe entre l’État de Washington et l’État d’Oregon, aux États-Unis.

Donc, il y aurait tout à fait matière pour prévoir un périple dans le Pacifique North West.

✔️J’ai pris plaisir à repenser aux cases cochées et aux voyages accomplis.

Y songer me met des étoiles dans les yeux, je me sens bien. Ça fait du bien de se dire que ces choses qui me tentaient, et bien, j’ai pu les réaliser.

✔️Certaines entrées peuvent apparaître dans la liste même si elles ont été exécutées.

Par exemple, j’ai visité le Yellowstone qui était dans ma bucket list. Mais Yellowstone reste tout de même dans ma liste. Si je peux y retourner, j’y retourne !

✔️Ma liste évolue au fil du temps et de nos découvertes de voyage.

Si on prend l’exemple "voir éclore les tortues dans le parc national de Tanjung Datu en Malaisie" : je ne connaissais pas du tout ce parc avant de partir à Kuching en 2016. J’ai rajouté cette idée suite à ce voyage. Et j’y suis retournée l’année suivante exprès pour réaliser cette entrée-là de ma bucket list.


La bucket list favorisera l’identification de vos envies et vous permettra de passer à l'action pour accomplir celles qui sont accessibles.

Une bucket list, non seulement c’est fun, mais ça permet aussi d’octroyer une place concrète à nos désirs. Ça aide à s’affranchir de ses limites, à se fixer des objectifs que l’on ne pensait pas pouvoir atteindre. Ça incite à rêver, à envisager nos futurs voyages.

Et ça, c’est tellement appréciable, surtout actuellement. Se projeter, ça fait du bien.

Peut-être que vous pouvez aussi créer une bucket list consacrée à la France. Ce serait pertinent, car, au vu du contexte présent, on peut supposer que, dans un premier temps, nos prochains déplacements se feront en France. D’ailleurs, je vous ai créé un template spécial France, que vous pouvez retrouver dans le Workbook et dans mes storys à la une !

Gardez bien en tête que votre bucket list n’est jamais terminée. Elle est vivante. Et ce n’est pas un souci de virer des choses si vous ne les avez pas réalisées ou qu’elles ne vous donnent plus envie. Il n’y a pas de pression.

Vous avoir parlé de ma bucket list m’a fait du bien, avoir repensé à ces aventures passées, ou à venir m’a fait du bien. J’espère que ça vous fera aussi à vous du bien.

N’oubliez pas de me partager votre bucket list sur les réseaux sociaux, grâce au template à disposition sur mon compte Instagram.

N’hésitez pas à m’envoyer vos suggestions et questions concernant le voyage depuis chez vous ou le report ou l’annulation de vos périples.

Je vous retrouve avec grand plaisir, très vite pour une nouvelle dose de conseils voyage de canapé. Et surtout, portez-vous bien et n’oubliez pas de rester chez vous.

© 2020 - Mathilde Vadrouille - Tous droits réservés -