[Poser Bagage 6] Faire face au report de son voyage

Mis à jour : mai 24

⚡️Comment voyager depuis chez soi?


À l'heure du confinement et de l'arrêt de tous nos voyages, je vous propose une série d'épisodes de podcast hors-série. Ces numéros inédits compileront notamment mes meilleures ressources pour voyager virtuellement, l’esprit serein depuis chez vous. 


Mais également, des actions à mettre en œuvre pour faire face au moment que nous vivons et tout de même rêver de nos futurs voyages.




Aujourd'hui, je vous propose de vous faire part de mes réflexions, astuces, expériences concernant tout ce qui touche au report d'un voyage.


Comment gérer, faire face à nos changements de plans en matière de voyages ?

C'est un thème que je trouve tout à fait d'actualité au vu du contexte actuel. Nous avons quasiment tous, en tant que voyageurs, dû tirer un trait sur les plans voyages qu'on avait fait pour 2020. Qu'on ait déjà tout prévu et réservés ou que le projet soit ficelé dans nos têtes, mais pas encore finalisé.


Mais, au-delà de ce contexte bien particulier, qui n'a pas un jour dû renoncer à certains de ses plans de voyage suite à un événement imprévu ? C'est une vaste question et je vais essayer de vous donner quelques pistes de réponses aujourd'hui.


Ce dont nous allons parler :


✔️Comment reporter un voyage et rester dans l'action.

✔️Que mettre en place pour gérer la déception.

✔️Faire le point sur ses envies pour avancer.

✔️Avoir plus de temps pour explorer de nouvelles possibilités n'est pas forcément une mauvaise chose.

Pour vous y retrouver, je vous ai même préparé la check-list du report de voyage. Vous pouvez la télécharger juste ici 👇





Si ces épisodes hors-série vous plaisent, vous aident, n'oubliez pas de me laisser un petit commentaire et ou 5 étoiles sur Apple Podcast.

Cela m'aide réellement à développer le podcast et à lui donner de la visibilité.





1- Reporter son voyage n'est pas une fatalité


Avant toute chose, on va voir que le fait de rester dans l'action peut réellement aider.



1/ Reporter son voyage n'est pas annuler


C'est la première réflexion que je me suis faite : il est fondamental quand on reporte un voyage, de bien conserver en tête que retarder son départ, ce n'est pas l'annuler. Ce n'est pas la même chose. Notamment d'un point de vue psychologique.


Reporter, ça veut dire que votre voyage aura lieu, mais plus tard.

Est ce que c'est décevant ? Oui. Est ce que c'est grave ? Non.


Il me semble important de remettre les choses en perspective et d'essayer, au maximum, d'avoir un regard avec un peu de hauteur.

Reporter son voyage actuellement, c'est clairement un moindre mal, ce n'est pas grave. Il faut dédramatiser.

À mon sens, c'est bien d'aborder des choses de la vie de la manière suivante : on peut quasiment toujours tirer du positif, toujours.


2/ rester dans l'action



C'est important d'être dans l'action par rapport aux choses sur lesquelles on peut avoir un impact.


Prendre la décision de reporter son voyage, de ne pas rester avec le poids de l'indécision, surtout en ces temps incertains, ça me parait essentiel. On ne sait pas trop où on va, et il me semble primordial de prendre des décisions pour faire face.


Mettre en œuvre de suite des actions qui sont quantifiables, cela permet d'avancer. Notamment pour que le report soit effectif et pour ne pas éprouver de pertes financières par rapport à son voyage. Cela permet de se sentir bien par rapport à sa décision.

Si vous n'aviez encore rien réservé, la question ne se pose pas, bien entendu.


Mais si vous aviez déjà réservé vos transports, vos hôtels, il faut agir. Je vais vous donner des pistes pour agir et notamment, je vous invite à télécharger la check-list que j'ai préparée pour vous.



3/ de l'importance de la préparation de voyage au préalable


Je profite de l'occasion pour mettre le doigt sur l'importance de prévoir son voyage et notamment d'envisager la possibilité qu'un report survienne. Et ce, dès le moment où on commence à effectuer des réservations pour son aventure.


Pourquoi je vous dis ça ?


Je vais vous donner un exemple. Derrière notre voyage de 2017 à Yellowstone National Park, il y a une petite histoire.


💭Je rêvais d'aller visiter Yellowstone depuis 2013.

Pour être sûre de loger dans le parc, [sachant que le parc grand comme la Corse, ça peut être crucial pour le bon déroulement de votre séjour] il faut réserver un an avant.


On avait envisagé dans un premier temps d'aller visiter Yellowstone en septembre 2016. ⏭️Donc, en septembre 2015, qu'est ce que j'ai fait ? J'ai réservé mon camping pour ce voyage.


Sauf que. Le voyage de 2016 est tombé à l'eau. Heureusement, j'avais, en effectuant mes réservations, tout bien rangé mes documents. J'avais vérifié que la réservation était annulable jusque quasiment au dernier moment et le remboursement facile.


❎Donc, lorsqu'on a pris la décision d'annuler, reporter ce voyage [ On ne savait pas encore quand on allait le reporter.] j'ai été en mesure d'annuler très facilement, sans stress supplémentaire. Parce que je savais où étaient les infos et que j'étais informée de ce que j'étais en mesure de mettre en oeuvre pour me faire rembourser.


Moralité : mieux vaut envisager dès le début de la préparation d'un itinéraire, que potentiellement, il y a peut-être des événements imprévus qui vont rendre le périple impossible.

🔀Si dès le départ, vous êtes carré, vous classez tous les documents qui correspondent aux réservations que vous faites dans un endroit dédié. Si vous tenez un tableau de suivi, si toutes vos informations sont accessibles facilement. Le jour où vous devrez malheureusement annuler, reporter mon voyage, cela vous facilitera grandement la tâche.

Vous pourrez gérer de la meilleure façon possible, sans stress.



2- pour reporter mon voyage, qu'est-ce que je fais concrètement ?

N'oubliez pas de télécharger la check-list du report de voyage !




1/ je prends la décision


La première chose, c'est "je décide du report."

Je bloque la décision. Il s'agit d'acter les choses pour que notre cerveau se dise : "Ça y est, ce voyage-là, ce n'est pas pour tout de suite, ce sera pour plus tard."

Première chose.




2/ je privilégie les remboursements en cash ou les avoirs sans date butoir


Comme nous sommes dans une période très incertaine, je vous conseille de privilégier des remboursements directement ou des avoirs sans date. Pourquoi ?


🔀Parce que cela va vous permettre de re-planifier des dates, mais pas tout de suite. Je pense qu'actuellement, il est inenvisageable de se dire "mon voyage aura lieu en octobre 2020".


De plus, il semble à l'heure actuelle ( mai 2020) risqué d'acheter des billets d'avion, même pour dans plusieurs mois. Comme le dit si bien l'article du Lonely planet sur le sujet, acheter un billet d'avion aujourd'hui revient à faire un prêt (sans les intérêts qui plus est!) aux compagnies aériennes dont beaucoup risquent de faire faillite...


C'est trop tôt. On ne sait pas comment la situation va évoluer.

Donc, le mieux, c'est assurément de se laisser toutes les portes ouvertes. Si vous recouvrez de l'argent, c'est toujours mieux : aucune deadlines !




3/ j'étudie les conditions d'annulation de mes réservations


L'idéal, à partir de l'instant où vous commencez à préparer votre voyager, c'est de dresser un tableau récapitulatif où vous mentionnez directement les conditions.

Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas dramatique.


✔️Reprenez chacune de vos réservations et examinez les conditions.

✔️Puis prenez en note quelque part. Usuellement, vous trouverez tout ce qu'il faut sur chaque réservation.


L'avantage du tableau, c'est que ça vous permet, en un coup d'œil, de savoir où vous en êtes.

4/ je dresse un tableau récapitulatif


C'est la suite logique du conseil précédent.

Je vous conseille très fortement d'élaborer un tableau récapitulatif pour suivre les annulations et les reports.

✔️Notez effectivement toutes vos réservations, toutes les dates butoirs d'annulation.


Vous pouvez également prévoir des colonnes pour noter :


✔️Si vous avez envoyé ou non la demande de remboursements et quand

✔️Si on vous a répondu

✔️Si vous avez, in fine, recouvré l'argent et combien


Ça vous permettra de suivre et de savoir où vous en êtes et, le cas échéant, de faire des relances. Vous disposez de tout le côté organisation sous vos yeux avec votre tableau.


5/ j'annule tout ce que je peux en ligne


Occupez-vous d'annuler tout ce qu'il est possible d'annuler en ligne. Par exemple, si vous disposez d'une réservation annulable d'hôtel sur Booking.com, vous pouvez entreprendre la démarche de vous-même.


N'hésitez pas à vous décharger de ces actions et à le réaliser dès que possible, dès que vous avez pris la décision.


6/ je contacte les entreprises auprès desquelles j'ai effectué mes réservations


Pour les cas un peu plus compliqués (des réservations non-annulables ou des billets d'avion ) je vous conseille de contacter directement l'entreprise auprès de laquelle vous aviez réservé. Cela vous permettra d'obtenir les informations précises sur les modalités d'annulations de report.

Est ce qu'ils vous proposent un remboursement, des avoirs, etc. ?


Si on prend l'exemple des billets d'avion, je vous conseille fortement de ne pas les lâcher et ne pas hésiter à insister. Certaines compagnies ne jouent pas le jeu. Vous avez des droits en tant que consommateur.


Ne l'oubliez pas.


N'hésitez pas non plus à vous rapprocher d'associations de consommateurs Type UFC-Que choisir Ils vous aideront dans vos démarches de façon parfaitement efficace !



Pour aller plus loin, je vous conseille cet article.


7/ je vérifie bien tout


✔️Vérifiez bien tout : les infos sur les avoirs qu'on va vous faire, les remboursements, la correspondance des montant, etc..


✔️Notez tout votre tableau récap. C'est toujours bien de pouvoir, en un coup d'œil, se dire là, ça, c'est bon, ça, c'est bon...


8/ je mets de côté les sommes reçues pour mon futur voyage

Si votre situation vous le permet, je vous conseille de mettre l'argent des remboursements de côté, sur un compte dédié. De cette manière, lorsque vous referez vos réservations, l'argent serait déjà là. Et vous serez bien content !




3 - et maintenant, comment je gère ma déception ?



Une fois qu'on a établi ces choses très concrètes, comment on ne s'enferme pas dans la passivité et comment on ne subit pas la situation. Ce qui m'intéresse là, c'est en effet le côté plus psychologique et comment on ne reste pas passif émotionnellement.


1/ ne pas négliger l'aspect psychologique


C'est une situation sur laquelle nous n'avons aucune prise.


Par contre, on détient le pouvoir d'agir sur nous-même et de faire en sorte, nous, de ne pas subir. Pour cela, il est donc essentiel d'agir avec les actions immédiates, très techniques en quelque sorte, que je vous ai décrites plus tôt.

Mais, ça peut être dur moralement de le faire. Car on voit le voyage s'éloigner.


Et donc, il ne faut pas sous-estimer le poids psychologique du report, car le voyage reporté va sembler lointain. Et il n'aura pas fatalement de date précise.

On ne se projette plus sur un voyage dans quelques mois. On se projette sur un hypothétique voyage l'année prochaine. L'enjeu, c'est "Comment je le vis du mieux possible? "

Je vous partage ma propre expérience : je devais partir en septembre, visiter le Pacific North West durant un mois. Le projet était bien ficelé. Mais je n'avais rien réservé, heureusement, aucun billet d'avion, etc.

Ainsi, je n'ai pas eu toutes les étapes à faire.

Par contre, très clairement, je dois gérer le côté psychologique. Le côté "Ce voyage-là, il n'aura pas lieu dans quatre mois, éventuellement dans un an et demi. Si tout va bien et encore, ce n'est même pas sûr"

Ce voyage-là, c'est la deuxième fois que ça arrive. L'année dernière, on voulait déjà entreprendre ce voyage-là et on n'a pas pu le réaliser non plus. Nous en avons effectué un autre à la place, qui était très cool. J'ai pu me remettre de suite dans la préparation du voyage, etc.

Donc c'était beaucoup plus facile à gérer.


C'est vrai que là, il y a vraiment un côté psychologique assez compliqué à gérer, je trouve.



2/ profiter de ce temps pour analyser son voyage


La première chose à faire, c'est de mettre ce temps à profit pour analyser l'itinéraire prévu. En quelque sorte, vous allez réaliser un audit de votre voyage.


✔️Voyez le report de ce voyage comme une oportunité de retravailler votre itinéraire. C'est un champ de nouvelles possibilités.


✔️Vous allez pouvoir prendre de la hauteur et avoir un peu de recul sur le voyage que vous aviez prévu.


On peut se poser plein de questions et chercher à améliorer l'itinéraire :


❓Est-ce que j'ai effectivement prévu de consacrer assez de temps à tel ou tel endroit ?

❓Est-ce qu'il y a des étapes que je ne sens pas, sur lesquelles mon intuition me dit ça ne va pas me plaire ?

❓Est-ce que je ne peux pas trouver des endroits encore plus méconnus ?

❓Est-ce que je ne peux pas poursuivre mes recherchesles pousser plus loin ?

❓Est-ce que les logements que j'ai choisis me conviennent ?

❓Qu'est-ce que j'ai pu oublier ?

❓Est ce que je ne suis pas allé un peu trop vite sur tel ou tel sujet ?


✔️Emparez vous d'une feuille, notez vos réponses, consignez tout ce qui compte. De cette manière, vous pourrez identifier les parties du voyage que vous devrez reprendre.


Ce travail sera d'autant plus aisé si vous avez convenablement conçu votre préparation en amont ! Avoir fait des recherches précises et avoir un tableau récap vous permettra d'être plus rapide pour changer votre fusil d'épaule.


Exemple concret : Voyage 2019 au Colorado




✔️J'ai organisé le voyage.

✔️J'avais prévu quelques jours dans la région de Grand Junction.

❓Je sentais qu'un truc ne collait pas. Je n'arrivais pas à mettre le doigt sur quoi.


Ces quelques jours, je les avais prévus essentiellement pour faire de la randonnée. Je me suis mise à rechercher de façon beaucoup plus précise les randos à faire. Et, de fil en aiguille, je me suis aperçu que beaucoup étaient difficiles d'accès, car pour il fallait passer par des chemins de terre.

Du coup, le programme ne tenait plus.


✔️Grâce à mon tableau et aux recherches que j'avais faites, j'ai pu couper quelques jours à cette étape sans souci. Et les allouer à d'autres stops du voyage.



N'hésitez pas à retravailler votre itinéraire, à prendre de la hauteur et à vous dire." Voilà ça, je le sens pas ça."

3/ retravailler son itinéraire et établir une V2


Une fois que vous avez identifié les points de tension de votre itinéraire, vous pouvez reprendre pour dénouer cela.


Par exemple, n'hésitez pas à refaire des recherches, si vous trouvez que vos investigations initiales ne sont pas assez fournies, ou si vous n'en avez pas fait.

N'hésitez pas à creuser avec toutes les ressources possibles et imaginables. D'autant plus que vous pouvez approfondir sur des sujets très particuliers, grâce à ce que vous aurait identifier lors de votre Audit.


Ce sera plus commode pour chercher les infos.

N'hésitez pas non plus à fouiner dans les guides, les blogs, les forums...

Si vous avez un doute, vous pouvez tout à fait utiliser Google Maps en mode Street View. Ou alors grâce aux ressources virtuelles dont je vous ai parlé dans les épisodes précédents, pour aller vérifier si le lieu vous plaît réellement.


✔️Faites preuve d'inventivité et n'hésitez pas à croire en vous.





À partir de ça, vous allez pouvoir créer une V2 de ce périple.


Cette V2 va représenter un voyage différent et ça va vous permettre de renouveler l'attente, la projection et donc rajouter du lien entre votre itinéraire et vous.

Et, in fine, de mieux vivre le report de votre virée.


Votre V2 sera encore plus aboutie. Vous l'attendrez et donc, vous en profiterez encore plus de ce nouveau voyage lorsqu'il se produira.


✔️Vous allez pouvoir intégrer de nouveaux éléments, peaufiner votre voyage, l'améliorer. Ça va permettre peu à peu de s'éloigner de la déception du report.

✔️Vous allez en quelque sorte mettre à profit ce temps forcé et créer un nouveau voyage mieux calibré, qui va vous faire encore plus envie.

✔️Peut-être même que vous oublierez que vous avez reporté ce voyage.



✔️Faites vous confiance, retravailler votre itinéraire et vous allez voir que ça vous aidera à vous sentir mieux.

Personnellement, c'est ce qui m'a permis de me sentir beaucoup mieux.


Petite suggestion pour patienter avant votre expédition V2 ultra abouti. Pourquoi pas vous offrir une version virtuelle de votre futur voyage ?

Voilà pour ces réflexions et ces idées pour faire face au report du voyage.


Encore une fois, je pense qu'il est essentiel de tirer du positif de chaque événement qui arrive et d'avancer dès que c'est faisable. C'est réellement important.


J'espère vous aider à y voir plus clair, à vivre positivement le report de vos voyages, à rester dans l'action, à améliorer votre V1.

Vous verrez que vous goûterais d'autant plus à votre aventure. C'est sûr et certain !


N'hésitez pas à m'envoyer vos suggestions et questions concernant le voyage depuis chez vous ou le report ou l'annulation de vos périples.

Je vous retrouve avec grand plaisir, très vite pour une nouvelle dose de conseils voyage de canapé. Et surtout, portez vous bien et n'oubliez pas de rester chez vous.

© 2020 - Mathilde Vadrouille - Tous droits réservés -